une Histoire de fous

Publié le par kitty

Après mon petit article d'hier, je me sens étonnamment mieux. Je savais que le fait d'écrire aurait une vertu  thérapeutique.

Je suis en train de lire "une histoire de fous" de John Katzenbach

Un livre passionnant qui me fait découvrir que la distance entre le sensé et le fou n'est pas aussi grande qu'on pourrait le croire.

 Ne sommes-nous pas tous des fous en puissance ? Hier soir j'ai regardé l'émission "Des racines  et des ailes",  j'ai été choquée par toutes ces femmes qui vont en  Gambie chercher l'amour.

Le journaliste a beau dire que c'est entre adultes consentants, je trouve cela dégradant au plus haut point pour l'un comme pour l'autre, surtout lorsqu'on sait que ces hommes ne font cela que pour survivre et dans l'espoir de venir en Europe enfin ceci n'engage que moi.

Ensuite j'ai regardé un reportage sur l'Irak. Quant on voit dans quel chaos l'aveuglement de M. Bush a mis ce pays où d'ailleurs on ne sait plus trop bien qui tire les ficelles ( l'Iran , Al-Qaïda  ou le diable lui-même) et que la population est devenue encore plus malheureuse que sous Saddam Hussein qu'elle a peur des attentats. Tous les jours elle enterre des jeunes, des femmes, des innocents ! Sans compter la poudrière qu'est devenu ce pays capable de faire éclater le monde !

Quand je regarde en France, quart du monde très privilégié, je me demande de quelle folie sont atteints nos dirigeants, la folie du pouvoir ? Au point de faire passer leurs propres ambitions avant le bien de tous. Peut-être faudrait-il les faire descendre de leur piedestal, leur couper les vivres pour qu'ils se rendent compte dans quelle situation sont beaucoup de citoyens de ce pays !

J'ai également entendu parler Ségolène Royal j'ai été agréablement surprise de ses propos qui rejoignent en tout point mes propres idées sur la jeunesse. Elle a repris presque mot pour mot un commentaire que j'avais adressé sur le site de M. Raoult  :

Je voudrais que vous m'expliquiez comment se faire respecter par ses enfants lorsque l'on est sans travail et que l'on a une image dévalorisée de soi-même. Comment empêcher que ses enfants n'en veuillent à la Société et aient envie de tout casser ? Je pense que c'est là une des grandes questions à laquelle il faut répondre !

Enfin ne nous emballons pas, nous avons été si souvent trompés qu'il faut se méfier avant d'accorder notre confiance.

Voilà ce que j'avais à dire pour ce matin et ça fait du bien !

Publié dans intranquillité

Commenter cet article

Sifranc 08/04/2006 18:21

Je vois que tu as pu changer ton titre général. Bravo et amitiés!

kitty 09/04/2006 08:46

oui mais si tu fais intranquillité.over-blog.com ce site n'existe pas et c'est là le problème je ne sais pas comment faire.

Sifranc 08/04/2006 07:59

Un livre passionnant qui me fait découvrir que la distance entre le sensé et le fou n'est pas aussi grande qu'on pourrait le croire. au lieu de distance, ce serait mieux d'écrire: la marge Amitiés de Sifranc le correcteur

Sifranc 07/04/2006 11:58

Salut, les textes que tu m'as demandé de corriger sont prêts. A voir sur mon blog sous Lis tes ratures. Amitiés de Sifranc le correcteur
 

Agathe 07/04/2006 11:30

Bonjour Kitty,
et bienvenue.. J'espère également que ton blog t'aidera et que ton "intranquilité" ne durera pas trop longtemps! Le printemps est là, la nature s'éveille, bref moi je kiffe! Et même si je suis à 100% d'accord avec ton article, je me dis qu'il faut continuer à se battre et à ne pas se laisser marcher sur les pieds, çaz ne pourra pas faire que régresser, c'est pas possible... enfin j'ai espoir!! Quoique... ;-)
bisous et bonne route sur OB